Les facettes d’une Vie de Carmélite

Réunies en petite communauté, les sœurs cherchent à concrétiser l’idéal dessiné par Sainte Thérèse : « devenir un petit collège du Christ ». 

La journée est rythmée par la Messe et les temps de prière : Oraison silencieuse et office liturgique ; ainsi que par le travail partagé.  Un équilibre de silence et de solitude colore l’espace où se vit le bonheur de la vie fraternelle.

Le rythme quotidien de la prière liturgique et l’oraison silencieuse matin et soir forment le cadre de la journée.

Le temps du travail artisanal, le travail domestique et la vie fraternelle se veulent en profonde communion avec l’effort laborieux des hommes de notre temps.