-Devenir Carmélite-

-Pape François-

Tu sens que Jésus t’appelle …
Tu te poses des questions d’avenir…
Tu souhaites vivre un temps,

  • pour relire ta vie sous le regard du Seigneur…
  • pour écouter ton désir profond dans le silence de l’oraison…
  • pour discerner la volonté de Dieu à la suite du Christ…

Une Histoire de rencontres…

MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS POUR LA JOURNÉE MONDIALE DE PRIÈRE POUR LES VOCATIONS :

Ecouter, discerner, vivre l’appel du Seigneur

Même dans nos temps inquiets, le Mystère de l’Incarnation nous rappelle que Dieu vient toujours à notre rencontre et il est Dieu-avec-nous, qui passe le long des routes parfois poussiéreuses de notre vie et, accueillant notre poignante nostalgie d’amour et de bonheur, nous appelle à la joie. Dans la diversité et dans la spécificité de chaque vocation, personnelle et ecclésiale, il s’agit d’écouter, de discerner et de vivre cette Parole qui nous appelle d’en-haut et qui, tandis qu’elle nous permet de faire fructifier nos talents, nous rend aussi instruments de salut dans le monde et nous oriente vers la plénitude du bonheur.

Ces trois aspects – écoute, discernement et vie – servent aussi de cadre au début de la mission de Jésus, qui, après les jours de prière et de lutte dans le désert, visite sa synagogue de Nazareth, et là, se met à l’écoute de la Parole, discerne le contenu de la mission que le Père lui a confiée et annonce qu’il est venu pour la réaliser “aujourd’hui” (cf. Lc 4, 16-21).

La joie de l’Evangile, qui nous ouvre à la rencontre avec Dieu et avec les frères, ne peut attendre nos lenteurs et nos paresses ; elle ne nous touche pas si nous restons accoudés à la fenêtre, avec l’excuse de toujours attendre un temps propice ; elle ne s’accomplit pas non plus pour nous si nous n’assumons pas aujourd’hui même le risque d’un choix. La vocation est aujourd’hui ! La mission chrétienne est pour le présent ! Et chacun de nous est appelé – à la vie laïque dans le mariage, à la vie sacerdotale dans le ministère ordonné, ou à la vie de consécration spéciale – pour devenir témoin du Seigneur, ici et maintenant.

Cet “aujourd’hui” proclamé par Jésus, en effet, nous assure que Dieu continue à “descendre” pour sauver notre humanité et nous rendre participants de sa mission. Le Seigneur appelle encore à vivre avec lui et à marcher derrière lui dans une relation de proximité particulière, à son service direct. Et s’il nous fait comprendre qu’il nous appelle à nous consacrer totalement à son Royaume, nous ne devons pas avoir peur ! C’est beau – et c’est une grande grâce – d’être entièrement et pour toujours consacrés à Dieu et au service des frères.

Le Seigneur continue aujourd’hui à appeler à le suivre. Nous ne devons pas attendre d’être parfaits pour répondre notre généreux “me voici”, ni nous effrayer de nos limites et de nos péchés, mais accueillir avec un cœur ouvert la voix du Seigneur. L’écouter, discerner notre mission personnelle dans l’Église et dans le monde, et enfin la vivre dans l’aujourd’hui que Dieu nous donne.

Que Marie la très Sainte, la jeune fille de périphérie, qui a écouté, accueilli et vécu la Parole de Dieu faite chair, nous garde et nous accompagne toujours sur notre chemin.

Ces trois aspects – écoutediscernement et vie – servent aussi de cadre au début de la mission de Jésus

ECOUTER

Avant le Stage :
Prendre contact avec la prieure pour sentir et connaître un peu notre vie et que tu puisses aussi  exprimer ton désir, ta recherche…

DISCERNER

Les Stages :
Suivant tes possibilités, plusieurs temps de stage, à l’accueil et ensuite à l’intérieur du Monastère, te sont proposés pour que tu puisses voir par toi-même si notre vie répond à l’appel que tu sens en toi.

Le Postulat :
Après un stage de 3 mois, si tu souhaites poursuivre et que la communauté voit que tu es heureuse dans notre vocation, tu entres au Postulat pour une durée d’un an. Temps de formation et de discernement.

VIVRE L’APPEL DU SEIGNEUR

Le Noviciat :
Commence par la liturgie de la « Prise d’habit » pour une durée d’au moins 2 ans. Tu entres progressivement dans la vie carmélitaine: vie de prière et de travail, vie communautaire et vie érémitique.